Le 211 Grand Montréal fera un suivi des appels des personnes aînées

Le service de référencement 211 Grand Montréal (qui inclue la région de Laval), débute un projet sur trois ans qui permettra de suivre la trajectoire des personnes qui font appel au 211 sur trois volets spécifiques: Aînés, sécurité alimentaire et  logement.  Le Projet FIRM (Fonds d’initiative et de rayonnement de la métropole) a débuté en janvier dernier et s’échelonne sur une période de trois ans. Projet d’analyse de données collectées, il sera bonifié par un suivi auprès des utilisateurs du service, dont les personnes aînées de 70 ans et plus. Cette étude permettra d’établir un profil de la clientèle qui utilise les services, de compiler des données d’analyses sociales mais surtout, de s’assurer que les personnes qui ont été référées ont reçu le service et si non, pour quelle raison.

Le 211 est aux premières loges pour constater l’ampleur des besoins chez les personnes vulnérables, les demandes provenant d’aîné·es ainsi que celles concernant le logement et la sécurité alimentaire étant parmi les plus nombreuses reçues. En réalisant une cartographie des besoins, des services offerts et des services reçus, il devient plus facile de cibler les initiatives qui auront un impact réel.

Pour ce faire, des sondages électroniques et des appels de suivis (pour les personnes de 70 ans et plus) sont prévus pour un total approximatif de 15 000 sondages et environ 400 appels de suivis dont une centaine auprès de la clientèle en situation de vulnérabilité qui auront accepté de participer au projet. Le suivi par téléphone permettra un accompagnement dans les démarches et, au besoin, une connexion directe avec les organismes qui pourront prendre en charge la personne.

La collecte de données pour le volet aîné amorce le projet; Débutée en janvier, elle se termine à la fin avril. La séquence sera reprise pour les années ultérieures du projet. Si vous êtes sollicité à participer à l’étude pour la région de Laval, participez!

Comité consultatif

La Table régionale de concertation des aînés de Laval (TRCAL) fait partie du comité consultatif a comme mandat, entre autres, de susciter des échanges sur les enjeux et les tendances à prendre en compte pour des problématiques ciblées en matière de soutien sociocommunautaire.  Ces rencontres, incluant d’autres partenaires, privilégient une approche multisectorielle, multi-réseaux et territoriale.

Ce projet poursuit trois grands objectifs: S’assurer que les personnes ont réellement pu bénéficier du filet social, colliger des informations ciblées dans ses données d’analyse sociale et transmettre ces informations aux acteurs concernés par les problématiques touchées.

Quels sont les besoins dans ce secteur? Quelles ressources du territoire peuvent y répondre? Ces ressources suffisent-elles à la demande? Y a-t-il des ressources ailleurs dans la région qui compensent? A quels obstacles se heurtent les personnes qui cherchent de l’aide?

Diversité et inclusion

Enfin, dans le cadre du projet, les répondants pourront indiquer s’ils font partie d’un groupe marginalisé et s’ils considèrent que cette appartenance a été un obstacle pour l’obtention des services dont ils avaient besoin. Par ailleurs, puisqu’il est offert en 200 langues grâce à une entente avec un service d’interprètes, le 211 a le potentiel de rejoindre la population allophone et devient ainsi un incontournable pour les nouveaux arrivants. Le projet permettra donc également de documenter l’offre des services communautaires d’intégration à savoir si elle comble la demande.

Articles Connexes

Rapport de concertation dévoilé

La TRCAL a dévoilé lors de son assemblée générale annuelle du 7 juin 2024,  le rapport et  recommandations issues de la rencontre de concertation régionale tenue le 3 avril dernier

Lire plus »

Assemblée générale annuelle TRCAL

C’est le vendredi 7 juin prochain qu’aura lieu l’assemblée générale annuelle de la TRCAL. Les représentants des organismes membres de la Table, les partenaires et élus des différents paliers gouvernementaux

Lire plus »

Intervenant.e psychosocial.e

L’organisme SCAMA dans le secteur de Chomedey est à la recherche d’un.e intervenant.e psychosocial.e. Il s’agit d’un poste permanent à 30 heures/semaine avec entrée en fonction le plus tôt possible.

Lire plus »

Infolettre janvier 2024

Dans cette infolettre de janvier, on revient sur la magnifique soirée de reconnaissance présentée par la TRCAL en décembre dernier. Que d’émotions! Il est aussi question de la prochaine grande

Lire plus »
Retour en haut